Achat d'une caravane d'occasion

Discussion sur le choix d'une caravane
Verrouillé
Avatar du membre
France jef68
Administrateur
Administrateur
Messages : 10467
Enregistré le : 28 févr. 2006, 22:53
Pays : Français de France
Localisation : REGION ALSACE
Pays :
France (fr)
France
Contact :

Achat d'une caravane d'occasion

Message par France jef68 »

neuf ou occasion ?Si vous optez pour l’achat d’une caravane, deux options s’offrent alors à vous : le neuf ou l’occasion.


En occasion
, les prix varient en fonction du modèle, de son ancienneté et de son état. Comptez au moins 1 000 euros. Quelques précautions s’imposent : faites attentions aux fissures, aux rayures, à la qualité des pneus et des freins, aux accessoires, à la literie, etc. Sachez négocier un bon prix et ne vous précipitez pas : si vous constatez après achat des défauts tels que des problèmes d’humidité, les recours sont difficilement recevables.


En neuf, comparez les constructeurs en fonction de la taille, des équipements, du niveau de finition et de l’agencement. Il faut débourser 10 000 euros minimum.


Dans tous les cas, il est essentiel de bien connaître le poids total de la caravane, pour savoir si votre voiture pourra la tracter.
Pour l'achat d'une caravane d'occasion :
poser les bonnes questions au vendeurPour tout connaître de la vie passée de votre future caravane… et pouvoir éventuellement repartir avec elle, voici les bonnes questions à poser à votre vendeur.

● Commencez d’abord par vous faire préciser le prix mentionné dans l’annonce.

● Si l’annonce ne fait pas mention de l’état général de la caravane, essayez d’obtenir quelques précisions sur son aspect extérieur et sur l’état de fraîcheur de l’intérieur.

● Si l’annonce parle d’équipement complet, faites-vous préciser de quels équipements il s’agit (literie, ustensiles de cuisine, auvent, antenne…).

● Les équipements de bord sont-ils tous opérationnels (gazinière, frigo, douche…)

● Combien de plots (7 ou 13) comportent les branchements électriques ?

● Une bouteille de gaz est-elle montée pour pouvoir tester les divers appareils (frigo, gazinière, chauffage).

● Y-a-t-il suffisamment d’eau dans le réservoir d’eau douce pour tester la robinetterie et la bonne évacuation des eaux usées ?

● La caravane hiberne-t-elle dans un endroit abrité ?

● La caravane est-elle « roulante » (châssis, freins, attache, éclairage, pneus) ? Autrement dit, vous sera-t-il possible de repartir avec elle si la transaction aboutit.
éviter les arnaquesSi l’absence d’organes mécaniques vous met à l’abri d’un certain nombre de vices cachés, quelques précautions s’imposent tout de même pour réussir l’achat de votre caravane d’occasion.

Plus l’inspection de votre « future » caravane sera soignée, plus vous aurez de chances d’éviter d’ultérieurs petits ou gros ennuis.

Inspection de l'extérieur

Des pneus jusqu’aux lanterneaux de toit (munissez-vous d’un escabeau ou d’une petite échelle !), voici tout ce qu’il faut vérifier, à commencer par l’étanchéité :

● Profils de jonction de parois : Ils sont sensibles aux infiltrations d’eau. Idem pour les angles. Vérifiez l’élasticité du mastic et son bon étalement sous tous les profilés d’aluminium.

● Masticage des trous éventuels
: si des accessoires tels que stores ou porte-vélos ont été démontés, vérifiez que les trous nécessaires à leur fixation ont été correctement rebouchés.

● Bas de caisse
: Ils ne doivent présenter aucune trace de chocs.

● Le toit et les lanterneaux de toit
: Vérifiez que le toit n’a pas été perforé (branches, grêle) et que les lanterneaux sont étanches une fois fermés. D’où l’utilité d’un escabeau que le vendeur n’aura sans doute pas sous la main.

● Vérins de stabilisation : Avec la manivelle qui doit obligatoirement vous êtes fournie avec la caravane, vérifiez que les vérins de stabilisation se déplient et se replient sans avoir à forcer.

● Pneus : Ils ne doivent présenter ni craquelures, ni hernies et la bande de roulement doit présenter des sculptures suffisamment profondes. Attention, les pneus s’usent même sans rouler. Si la caravane est restée stationnée longtemps posée sur ses pneus, leur carcasse aura de fortes chances de s’être déformée.
Dans l’idéal, et quel que soit le nombre de kilomètres parcourus, des pneus de caravane devraient être changés tous les cinq ans.

● Le coffre des bouteilles de gaz : La clé doit être disponible et le coffre doit se verrouiller et se déverrouiller sans difficulté. Profitez-en pour vérifier l’abscence de traces d’humidité sur le plancher du coffre.

● Les feux de signalisation : Demandez au vendeur d’atteler sa caravane à sa voiture ou, mieux, attelez-la à votre propre auto (si vous êtes venu avec un véhicule équipé d’un attelage !). Vérifiez le fonctionnement de tous les feux (stops, clignotants, feux de position, feu antibrouillard, éclairage de plaque).

● La tête d’attelage : Attelage et dételage doivent s’effectuer sans difficulté. Vérifiez le bon fonctionnement de la roue et l’absence de traces d’oxydation sur la prise électrique.


Inspection de l'intérieur

● La porte d’entrée
: La serrure doit fonctionner correctement. Une fois fermée, la porte ne doit laisser filtrer aucun jour.

● Les parois : Tapotez-les en divers endroits et tout particulièrement dans les angles. Une « consistance » plus molle est le signe d’une infiltration d’eau.

● Les placards : Vérifiez le bon verrouillage de leurs portes et inspectez l’intérieur qui ne doit présenter aucune trace d’humidité.

● Les lanterneaux : Ils doivent ouvrir et fermer correctement. Le pourtour doit être rigoureusement sec.

● Les baies : Ouverture et fermeture doivent se faire sans forcer. Attention, si les parois des pourtours des baies sont molles, c’est qu’il y a eu infiltration d’eau.

● Les coussins et les matelas : Soulevez-les tous pour détecter d’éventuelles traces d’humidité. N’hésitez pas à déhousser les coussins dont la mousse ne doit être ni humide, ni déformée.

● Les appareils : Testez le bon fonctionnement de tous les appareils, au gaz pour la gazinière, au gaz et à l’électricité pour le frigo et le chauffage.

● Les toilettes : Contrôlez le bon fonctionnement du WC chimique et l’évacuation d’eau du lavabo et de la douche. Enfin, vérifiez que l’eau chaude est… chaude !
les documents à fournir par le vendeurLes documents que doit impérativement vous remettre le vendeur sont au nombre de trois : carte grise, certificat de vente et certificat de situation... Il n’y a pas de contrôle technique pour les caravanes.

Les documents obligatoires
● La carte grise
C’est la carte d'identité du véhicule. Le vendeur doit la barrer de deux traits en diagonale, y inscrire la mention « vendu le… date et heure » et la signer. Si la carte grise est récente, son coin supérieur droit doit être découpé. La carte grise est obligatoire pour toutes les caravanes dont le PTAC est égal ou supérieur à 500 kg.

● Le certificat de vente dit « de cession »
Il fait état du changement de propriétaire d'un bien matériel. Il s'obtient gratuitement en préfecture ou par internet et doit être établi en double exemplaire. Le vendeur conserve le premier exemplaire et il doit vous remettre le second.

● Le certificat de situation administrative dit « de non gage »
Ce document délivré par la préfecture (ou la sous-préfecture) ou par internet n’est valide qu’un mois. Il vous prouve que le véhicule que vous allez acheter n'est pas gagé et qu'il ne fait l'objet d'aucune opposition judiciaire émanant d'huissiers de justice ou du Trésor Public.


Les documents facultatifs


● Le livret d’utilisation
Si vous êtes néophyte, le livret d’utilisation vous sera vite indispensable pour connaître la façon dont fonctionnent les équipements de votre caravane : fonctionnement du chauffage, passage du mode gaz au mode électrique pour le réfrigérateur, vidange des eaux usées, vidange et produits à utiliser pour la cassette des WC chimiques, etc.).
nota : pour eviter sa pollution, ce post est verrouillé - si vous souhaitez que je le modifie ou rajoute quelque chose, envoyez moi un Mp
merci

Jef
Pas de question techniques par Mp - Merci

Verrouillé